Accueil | Plan du site | Voir aussi www.chaux-de-fonds.com Mettre en page d'accueil | Ajouter à vos favoris | Recommander ce site | S'inscrire à la newsletter
 
   
 
 
 

L'EAU ET SES VERTUS

Imprimer

   
 

L’eau recouvre les trois quarts de la surface de la Terre, qui est aussi appelée la planète bleue.
L’eau présente sur terre et dans l’atmosphère est toujours la même. De cycle de l’eau en cycle de l’eau, de siècle en siècle, la même goutte d’eau a peut-être désaltéré un dinosaure, ruisselé sur le nez de Cléopâtre et se trouve actuellement dans votre verre d’eau. C’est pourquoi il est important de la protéger afin que nos petits-enfants aient toujours une eau de qualité.
   
   
 
   
   

L’eau est la seule substance à la surface de la Terre qui existe à la fois sous forme solide, liquide et gazeuse.
De tous les corps, l’eau est celui qui absorbe la plus grande quantité de chaleur, pour une même masse et une même température. Grâce à cette propriété importante, l’eau régule le climat de la Terre. Elle limite les différences de température entre le jour et la nuit, l’été et l’hiver, l’équateur et les pôles.
Avec ses 166 240 000 km2, l’Océan Pacifique est plus vaste que toutes les terres du monde réunies.
L’eau douce ne représente que les 2,5% de toute l’eau contenue sur la Terre. Les deux tiers de cette eau douce sont emprisonnés sous forme de glaces polaires et seule une toute petite partie est accessible à l’Homme.
Le cors humain est composé de 70% d’eau. L’embryon humain se développe dans une solution avant tout constituée d’eau, et sans ce précieux liquide, la vie ne serait pas apparue sur terre.
Les cours d’eau couvrent une infime partie de la surface nationale, mais ils abritent la moitié de toute la faune et la flore de Suisse.
Un grand feuillu a besoin d’environ 10 arrosoirs d’eau par jour.
La consommation d’eau potable dans le canton du Jura atteint 8 millions de m3 par année. Durant cette même période, il pleut dans le canton l’équivalent de l’eau contenue dans le lac de Bienne (1,1 milliard de m3).
L’eau est la seule matière première véritablement importante de la Suisse. Elle est à l’origine de son développement économique.
L’électricité suisse provient à 60% d’usines hydrauliques.
Chaque année, la population suisse consomme l’équivalent de l’eau contenue dans le lac de Bienne (1,1 milliard de m3).
La consommation totale d’eau en Suisse atteint 400 litres par jour et par habitant. La part des ménages représente 162 litres par jour et par habitant.
Le rinçage des toilettes équivaut à un tiers de l’eau potable utilisée par les ménages.
Une famille en suisse paye en moyenne 300 francs par année pour sa consommation d’eau soit moins de 1 franc par jour.
La première installation de traitement des eaux usées du continent européen fut construite en 1913 à St-Gall.
L’eau est inégalement répartie sur terre. Lorsqu’en Suisse et au Bangladesh, les fleuves débordent, une sécheresse peut dévaster l’Australie.
Alors qu’une partie de l’île d’Hawaii reçoit chaque année 11,5 mètres de pluie, il n’est pas tombé une seule goutte de pluie pendant 45 ans dans une région du Chili.
Les inondations enregistrées entre 1971 et 1995 ont affecté plus de 1,5 milliard de personnes à travers le monde, provoquant la mort de 318000 personnes et laissant dans la détresse plus de 81 millions de sans abris.
Plus d’un habitant de la planète sur quatre n’a pas accès à l’eau potable.
L’équivalent de la population suisse meurt chaque année dans le monde de maladies liées au manque d’eau potable. Pour cette même raison, un enfant meurt toutes les 8 secondes sur la Terre.
La consommation quotidienne en eau par habitant s’élève à 600 litres en Amérique du Nord et au Japon, entre 250 et 350 litres en Europe, contre 10 à 20 litres en Afrique subsaharienne.
Les deux tiers de l’Humanité doivent aller chercher l’eau et la porter jusque chez eux, en équilibre sur la tête, dans des seaux, des bidons, des outres de cuir.
En Afrique et dans une grande partie de l’Asie, la corvée d’eau occupe la majeure partie de la journée. Presque partout, ce sont les femmes qui en sont chargées.
Il faut en moyenne 2000m3 d’eau par personne et par an pour la production de nourriture.
La production d’un litre de jus d’orange peut demander jusqu’à 1000 litres d’eau. La production d’un kilo de blé nécessite environ 1500 litres d’eau, un kilo de riz à peu près 3000 litres et un kilo de bœuf entre 15000 et 70000 litres.
Dans le monde, l’agriculture consomme 70% de l’eau douce, contre 20% pour l’industrie et 10% pour les usages domestiques.
Au cours du XXème siècle, la consommation mondiale d’eau a été multipliée par sept et la population par trois.
Les guerres de XXIè siècle seront des combats pour l’eau. Une meilleure utilisation de l’eau douce disponible et sa répartition plus équitable représentent une priorité dans le développement futur de l’Humanité.