Accueil | Plan du site | Voir aussi www.chaux-de-fonds.com Mettre en page d'accueil | Ajouter à vos favoris | Recommander ce site | S'inscrire à la newsletter
 
   
 
 
 

LE SOMMEIL

Imprimer


1. Le coucher fait partie des repères dont l’enfant a besoin.
Ce moment lui permet de se ressourcer et de se séparer de ses parents. Mettre en place un coucher serein est essentiel : l’enfant sera calme, rassuré ; les parents pourront profiter de leur soirée.

2. Créer un rituel autour du sommeil.
L’horaire doit être toujours le même, la façon de coucher l’enfant aussi (lire une histoire, faire un câlin, allumer une veilleuse…).

3. Ce n’est pas l’enfant qui décide du moment où il va au lit.
Ce sont les adultes qui le couchent, quelle que soit sa réaction.

4. Il ne s’agit pas d’attendre qu’il ait sommeil pour le mettre dans sa chambre.
Il faut fixer et annoncer un horaire de coucher : 20h30 la semaine, 21h le week-end, par exemple.

5. Un enfant dort seul, dans son lit et sa chambre.
Il ne partage pas le lit de ses parents, et ses parents ne dorment pas dans sa chambre. Un enfant ne dort pas avec ses parents, quel que soit le prétexte invoqué.

6. Il n’y a pas d’enfants du soir et d’enfants du matin.
Un enfant va au lit quand ses parents le décident, même s’il met un peu de temps à s’endormir.

7. S’il pleure dès que vous sortez de sa chambre, laissez-le pleurer avant de revenir.
Vous pouvez renouveler l’opération deux fois, en laissant passer un peu plus de temps à chaque fois avant de revenir le voir. Expliquez-lui que la nuit est faite pour dormir, et prévenez-le qui vous ne vous déplacerez pas la prochaine fois.